Hello. Certains se demandent peut-être qui je suis ? Etonnant je pensais pas avoir de visiteurs ...

Grand Public, non merci le 16/11/2008 à 12h27

Planet Ubuntu

On voit régulièrement fleurir, dans les forums consacrés au Logiciel Libre, des souhaits de voir ce même logiciel obtenir une grande reconnaissance de la part du Grand Public. Conséquemment ou concomittamment, on voit également apparaître tous les reproches du monde adressés aux constructeurs, aux distributeurs ou aux vendeurs qui ne joueraient pas le jeu en n'acceptant pas, qui l'affichage clair des prix des licences Windows, qui en ne vendant aucun matériel nu, qui encore en ne vendant que du Windows et pas de GNU/Linux, qui en étant finalement de véritables salauds fondus dans le système marchand et roulant pour leur seul intérêt et pas pour celui de ceux qui veulent bien les écouter.

Par reconnaissance, on entend large diffusion et large adoption. Pour ce qui est de la diffusion, c'est déjà le cas pour certains logiciels : Firefox, avec ses défauts réels ou supposés, en est le digne représentant, comme d'autres tels que Thunderbird, OpenOffice.org ou VLC. Pourtant, certains autres ne parviennent pas à percer et on se demande bien pourquoi. Les distributions GNU/Linux telles qu' Ubuntu, Fedora ou Mandriva, sont aujourd'hui relativement simples à installer. Elles bénéficient d'une documentation très importante et qui s'enrichit jour après jour, couvrent tous les besoins fonctionnels de ce même Grand Public, sont faciles à personnaliser et à utiliser. On n'y arrive pas ? Ce ne sont pas les install parties, les sites d'entraide tels que Parrains Linux qui manquent. Avec un tout petit effort, on pourrait même en arriver à se rencontrer en vrai (IRL, comme dirait l'autre). Même s'il arrive qu'on rencontre des problèmes à l'installation ou à l'utilisation, force est de constater qu'on ne peut pas dire si le volume de problèmes est plus important avec une distribution GNU/Linux qu'avec Windows ou MacOS. Cette difficulté est d'autant plus grande que ce même Grand Public, tout englué dans les propositions tape-à-l-oeil des vendeurs, n'a sans doute jamais installé Windows (qui se révèle parfois retors pour ceux qui ont eu à tenter l'expérience un jour).

La vente liée et les phénomènes associés sont des réponses insuffisantes. Aujourd'hui, de nombreuses machines sont équipées de distributions GNU/Linux en standard. C'est le cas chez Dell, mais aussi pour un très grand nombre de netbooks. Pour autant, peut on estimer que l'adoption de GNU/Linux est satisfaisante ? Assurément non. Tout d'abord parce que le Grand Public est attiré peut-être en premier lieu par ce qu'il voit. Or les machines équipées de distribution GNU/Linux ne sont pas visibles. Le mode de développement collaboratif et communautaire n'y est jamais présenté. Rendez-vous naïvement sur le site de Dell, comportez vous en je-n'y-comprends rien et assurément, vous n'arriverez jamais sur les pages Dell consacrées à Ubuntu. Et quand bien même vous y parviendriez, Dell vous proposera, dans sa grande bonté, un ordinateur de bureau ou un portable équipé du système d'exploitation Microsoft Windows Ubuntu 8.04 (Oui, oui vous avez bien lu). Consultez les magazines dans lesquels des Asus EEEPC ou des MSI WInd sont vendus. Immanquablement, on vous vend du MS Windows Vista Family Premium Mieux qu'avant je-t-embrouille dernière-génération, avec des pépites qui vont décupler votre créativité et alléger votre portefeuille mais ça on ne vous le dit pas, ou éventuellement du Linux. "Du quoi ? Encore un truc qui vient de Chine". Euh ben non, Mandriva, c'est fait chez toi, Grand Public. Ubuntu et Fedora, c'est aussi documenté chez toi par ton voisin, Grand Public. Mais c'est certain, tu ne vois que Linux, alors qu'on te montre toute la magie que tu vas pouvoir tirer de cette merveille noire sur laquelle est inscrit "Vista capable" (mais pas autre chose), et le changement que cette belle mécanique va t'offrir. Ta vie va changer grâce à ça, Grand Public. Ta liberté va encore en prendre un coup au passage.

La vente liée est donc quand même une explication, non pas parce qu'elle est imposée à l'acheteur, mais parce qu'on lui fait briller les yeux, qu'il veut bien l'accepter et qu'il remet ses lunettes de soleil en disant "Boudiou, ça brille". Personne ne met jamais un pistolet sur la tempe de l'acheteur au moment de signer le bon de commande. Certains "révolutionnaires" (encore des beatniks) vont se rebeller en clamant haut et fort que c'est illégal, mais bon, c'est une péripétie pour le vendeur qui finira de toute manière par vendre sa machine. Le remboursement de la licence qu'il vient d'imposer à son acheteur n'est pas son affaire. "Signez là et voyez le constructeur pour le reste mon bon Môssieur, moi, j'ai mon chiffre à faire". Celui qui ne se rebelle pas parce qu'il n'a pas conscience de l'acte qu'il vient de réaliser repartira heureux chez Môman avec sa boite noire sous le bras. Et il n'a conscience de rien le bougre : Ni qu'on vient de lui faire avaler une couleuvre, ni que quotidiennement, on continuera à se moquer de lui, "dans son intérêt exclusivement", en utilisant ses données ou ses historiques de navigation ou son portefeuille "pour mieux répondre à ses attentes", Aux attentes de qui ? De l'acheteur ou de celui qui espère bien vendre par millions sa prochaine version, toute pourrie et liberticide soit elle ?

LA solution n'est pas dans la fin de la vente liée, même si ce phénomène est révoltant pour ceux qui savent déjà. Le salut ne passe que par une prise de conscience du Grand Public. Non pas parce que tous ces quidams vont se mettre à développer, documenter et forumer joyeusement, mais simplement parce que ce revirement de situation imposera aux constructeurs et aux vendeurs une autre vision, celle de leurs clients. Qu'on vende alors gaiement du GNU/Linux et qu'on en profite pour financer des projets libres qui en ont besoin et qui sont construits au bénéfice de leurs utilisateurs, sans tape-à-l-oeil (2 fois dans le même billet, ça y est, je suis aveugle). Ces mêmes constructeurs se frotteront alors les mains de voir partir comme des petits pains des machines sur lesquelles ils n'auront été obligé de payer aucune dîme à qui que ce soit, mais pour lesquelles ils auront réalisé un investissement. Car financer un projet libre, c'est investir, au contraire d'une taxation de fait pour avoir le droit d'utiliser (en faisant là où on t'a dit de faire) un logiciel qui n'a de révolutionnaire que le nom, et qui se moque de son utilisateur. Le problème essentiel reste donc que ce même Grand Public se sent bien dans les discours qu'on lui sert et les belles images qu'on lui montre en le poignardant dans le dos, et qu'il ne veut surtout pas changer de discours parce que ses oreilles sont formatées pour l'entendre et que cette musique est belle et confortable (Quelle proportion d'utilisateurs de Firefox l'ont adopté parce qu'il est libre et pas parce qu'il est gratuit et bourré d'extensions tout aussi financièrement accessibles ?)

Je suis en colère ce soir. Peut être parce que j'ai vendu ma moto et que ça m'attriste. Peut être aussi parce que j'ai parfois l'impression d'être Alonso Quijano face à une forêt amazonienne de moulins (sauf que celle ci est en expansion, au contraire de celle là), des moulins remplis de bêtise, d'égoïsme et d'individualisme. Demain je me réveillerai pour constater que Panurge a encore de beaux jours devant lui. Je ferai une bise sur le front de Sancho Panza, et j'enfourcherai mon canasson...
Dernière édition le 16/11/2008 à 12h32

Retour aux sources le 29/09/2008 à 23h32

On peut dors et déjà féliciter le jeu de mot assez aisé [Merci, merci !]
Ah oui, ceux qui ont pu le remarquer l'auront vu (sans blague !), j'ai fait un retour aux sources ...
Mmmh, je vois déjà une masse austère s'élever contre moi en se demandant ce que sont ces fameuses sources, ce fameux retours ... Le tout en image !

Les Sources
Comme vous devriez le savoir, un site se compose de très nombreuses pages, appelées pages "web", et sont écrites en un langage appelé Html (HyperText Markup Langage, auquel on peut greffer d'autres comme le CSS (Cascading Style Sheet), le PHP, ou le Javascript. En réalité, celles-ci sont dans l'immense majorité consultable avec un simple éditeur de texte basique, genre Notepad ou Gedit. Cela va de même avec des objets plus complexes, même de l'ordinateur tel que le système d'exploitation ou bien Mozilla Firefox (cette affirmation n'est qu'à moitié vraie).
Si vous utilisez des logiciels dits libres, vous devriez savoir ce que c'est ...
Ainsi, ces fameuses source sont donc le "code", le "texte brut", sans aucune interprétation faite par Internet Explorer ou Firefox.

Là vous vous demandez pourquoi je vous emm*rde avec mes histoires de Sources !

L'Open Source
Chaque élément de votre ordinateur, en partant du système d'exploitation (windows, mac ou linux pour ne pas faire de jaloux) jusqu'aux programmes Grands Publics (Windows Live Mail, Pidgin, Firefox, ...) en passant par votre application web favorite (Google, Facebook, mais aussi Skyblog et http://abdelkadiou.free.fr/myown ^^) est à la base constitué d'un code source. Certains pensent donc qu'il est important de pouvoir consulter ce que nous utilisons tout le temps, au même titre qu'il est normal de pouvoir connaître les ingrédients d'une boîte de Cookies !
C'est ainsi qu'est né, non plus une utopie, mais l'idée, et la réalisation de l'open source.
Ce terme est en réalité très large et vague ne même temps : il désigne tous les programmes, pages webs, etc ... dont le contenu est libre d'accès et de consultation, et dans certains cas, libre de modification et de redistribution, autant dire qu'il y a le choix

Oui, et ?
J'y viens, j'y viens. L'interêt de cette brève news, c'est juste de souligner le fait que le site sur lequel vous êtes se veux OpenSource, en effet, le code des pages est accessible dans la section About > Code Source.

Interêt ?
Comment expliquer l'utilité de l'open source ... Cherchons d'abord dans les exemples ... Bien, je supposes que beaucoup d'entre vous connait Firefox ? Non ? Bon, alors OpenOffice ? Erf toujours pas ... et si je dis Apache, Mysql, Vlc vous êtes encore plus perdus !
Bien autant le dire :
* Firefox est le navigateur web qui a la croissance la plus rapide dans le marché de l'internet.
* OpenOffice est la meilleure alternative à la suite MicrosoftOffice, en gratuit
* Apache est l'un des programmes les plus utilisés sur les serveurs webs (des supers ordinateurs délivrant les pages webs aux visiteurs), on pourrait citer Free par exemple, ou mieux, Google l'utilise dans certaines de ses applications (rien que ça)
* Toujours dans le web, MySql est un gestionnaire de base de donnée (pour stocker un grand nombre d'information), c'est surement le plus populaire et le plus utilisé de tous
* Vlc, c'est un peu comme un téléphone portable, c'est petit, c'est léger, et pourtant on fait tout avec (lecture des tous les formats vidéos ou presque, pareil pour la musique, etc ...)
* GNU / Linux, là c'est du gros, c'est tout simplement ... un système d'exploitation complet, puissant, stable, performant (il équipe aussi de très nombreux serveurs professionnels, on cite toujours free par exemple, mais aussi google) et toujours et encore gratuit.

Les avantages sont nombreux. Déjà, nous avons la philosophie, tout comme on refuserait de manger un repas dont on ne connaît pas la composition, on aime savoir ce que nous utilisons. L'OpenSource le permet, au contraire de programmes propriétaires (qui a dit Windows ?!). Ensuite, vous faites plaisir à votre porte monnaie (Microsoft Office : 400$, Windows Vista : 380$ - pour des versions complètes - OpenOffice : 0$ ; Linux/GNU : 0$). Des entreprises très importantes ont déjà franchi le pas. Même le gouvernement s'y met : l'assemblée nationale, la gendarmerie sont passés à des logiciels libres et ont économisé de ce fait 500,000€ chacun (si, si).
De ce fait, on peut considérer que le libre possède bien des avantages, en effet, c'est la communauté qui publie, qui progresse, qui améliore. Ainsi, un contenu en OpenSource intéressant sera vu, revu et corrigé de nombreuses fois, en améliorant la qualité à chaque passage !

Et mon sujet initial dans tout ça ?
Comme tous l'auront deviné, j'ai linux, j'ai Firefox, j'ai Mysql, j'ai Apache, j'ai Vlc, et encore bien d'autres (environ 25,000 ...). J'ai décidé de passer le contenu du site en libre, c'est-à-dire les articles, mais aussi les sources. J'ose éspérer que cela puisse servir à d'autres, et globalement à l'amélioration de l'architecture de mes pages (oui je sais, elles sont mal faites !).
Je traduis :
L'édition, la copie et la réutilisation des contenus est gratuite et légale, à la seule condition de citer l'auteur original (moi)

Sur ce, je vais me coucher.
PS : il est notable que mon site devra encore progresser, la marge est suffisante
PS2 : je crois que je vais essayer de trouver un petit groupe de développeurs pour m'aider à réaliser l'armature du site (le code source, eh oui) et je compte créer, si le temps me le permet un système simple, léger et flexible de blog et plus généralement de site personnel simple mais complet .

Dernière édition le 30/09/2008 à 00h17

PS / UMP le 16/09/2008 à 21h30

Eh oui ! Ceux qui me connaissent ne peuvent s'empêcher de voir mon côté politiquement incorrect ...
Juste comme ça une rapide news sur une vision que j'ai des deux partis cités dans le titre.
Autant le dire tout de suite aucun, j'ai bien dit aucun de ces deux parties ne convient à mes attentes (bien qu'un peu sommaire, j'ai que 16ans après tous, je suis pas président non plus :p).

Bien, venons-en au sujet : inscris tout récemment sur Facebook, un super site brillant d'inutilité, mais qu'on se surprend à utiliser à outrance, je parle là de SocialMe, ou bien de FriendForSale, j'ai aussi découvert la notion de groupe !
Ah les groupes, tous les humains s'organisent en groupe, certains homogènes, d'autres hétérogènes. C'est ainsi que j'ai découvert l'un d'eux, délicatement nommé : «Je déteste les Socialistes et le P.S, je n'y peux rien c'est incontrôlable». Bon, je me dis, c'est compréhensible, Royal est quand même un peu une bouse, surtout pour les «Droitistes». Après analyse poussée du fameux groupe, je finis par trouver le nombre d'adhérents : 1 132 membres (au 16/09/08). Courte déscription personnelle : c'est un groupe qui se réduit à casser du sucre sur un Gauche affaiblie (et qui a dit pourrie ?), sans réels arguments, juste une sorte de courte histoire réduisant les Français à quelques courtes illustrations allant de la droite modérée à l'extrême droite.
Comment décrire mon sentiment ? C'est ce même groupe qui me l'a donné vie une citation :

Quid novi ?

N'imitez rien ni personne. Un lion qui copie un lion devient un singe.
-Victor Hugo-


Ce qui me donne donc l'impression d'avoir à la base 3 «extrémistes», qui semblent partager une vision monolithique, et de ce fait quasi dictatoriale de la politique actuelle. Et derrière ces trois de bases, on retrouve 1 129 moutons, simples singes, dont la pensée n'est pas personnelle, mais simplement calquée telle quelle sur celle des trois autres. C'est nul et enfantin. Chacun pense ce qu'il veut, et si on commence à pensée «comme la majorité», c'est la porte ouverte à la monopolisation et la suppression de la concurrence, autant politique qu'économique ou autre. On rappellera les gouvernements d'Hitler (extrême droite) et de Staline (extrême gauche) pour le principe d'équité ...

Plein d'espoir, je me lance dans une seconde rechercher «sarkosystes détestes». Bien évidemment, je me retrouve devant un résultat quasi éponyme : «Je déteste les Sarkozystes et l'UMP, je n'y peux rien c'est incontrôlable.» En tous points ressemblant à son antonyme, il a cependant une caractéristique pas si étonnante : son nombre de membres, en l'occurrence 199.
Comment expliquer ce tel écart entre les deux parties ?!
1 : il a été un moment tabou de voter à droite, serait-ce le mouvement inverse qui se profile ?
2 : les votants de droite sont plus enclins à la critique infondée, profitant d'une supériorité «immatérielle», c'est-à-dire simplement d'avoir un président d'UMP
3 : la gauche se base sur des réflexions moins démagogues, explicable par des représentants manquant de clarté, la communauté Facebook présentant un nombre formidable de moutons-kikoo-lol-immatures, on peut supposer qu'ils forment une bonne part des 1129 ...

J'opterais personnellement pour le choix n°3. Pour quelles raisons ? J'ai continué mon analyse des groupes, en s'attaquant cette fois non pas au contenu vérifié, mais celui posté par les membres. On découvre donc des articles plus nombreux, mais surtout plus longs et construits sur le groupe "anti-UMP". Ainsi, le plus imposant par ses chiffres l'est bien moins pour son contenu communautaire, reflétant aussi l'âme de la communauté. Pour le groupe "anti-PS", on arrive à un nombre d'environ 0.05 articles par tête, et pour les "anti-UMP" 0.4, soit 20 fois plus !
La faute à qui ? A Facebook, où beaucoup de membres suivent la majorité (ici présidentielle), à la gauche qui ne sait s' adapter aux catégories qu'elle est censée défendre (je parle ici de programmes obscurs et peu définis, ainsi que de candidats dont l'éloquence vaut celle d'un collégien) ou bien grâce au /b/ programme Berlusconiste du Président actuel //b : étouffer la concurrence via les médias. En effet, on parle de réformes du gouvernement et de ses avantages, de la vie de Mr Sarkosy, de ses réformes, de Sarkosy, de sa femme, etc ... Lui, lui, lui, on semble oublier que le chef d'état n'est pas maître de tout.

Quand on critique les manifestations, on oublie de penser que la rue est le dernier moyen d'expression.
Quand on critique les syndicats, on oublie que leur marginalisation peut-être expliquée par une pression patronale sur l'employé syndiqué.
Quand on critique les gauchistes, et le PS, on oublie que c'est eux qui ont implantés les vacances, et une bonne partie des avancés des droits des lycéens et employés.
Enfin, quand on critique un quelconque groupe de gens, on oublie bien souvent de dire pourquoi on le critique, le pourquoi se résumant trop souvent à «Le président l'a dit», «Ségolène l'a dit», «mon papa l'a dit».

J'énonce ici des idées non pas de gauche, ou de droite. Je ne prétends appartenir ni à l'un, ni à l'autre. On l'aura compris, dans le tas, je n'aime -entre guillemets- personne.
Ce que je regrette, c'est la décadence de la politique française, et plus généralement mondiale. La droite rêve d'un avenir sans gauche syndicaliste, râleuse, et qui ralentie la croissance, tandis que la gauche rêve de redorer son blason. Dans tout ça, le combat se déroule sur un plan personnel. Chacun espère toucher au pouvoir, et quand ils l'ont, ils ne le lâchent plus ; cette constatation est à mettre en opposition à des hommes politiques éphémères comme Margaret Thatcher. Eux défendaient leur position, leurs idées, quitte à renoncer au pouvoir. C'étaient des politiques efficaces, impopulaires certe, mais chacun d'eux à poser la pierre dans l'édifice, que beaucoup d'autres se refusent à placer, toujours dans le soucis du maintient du pouvoir. Je l'ai, je le garde.
Quand le citoyen de base comprendra qu'avancer requiert parfois de reculer, on trouvera enfin l'importance de la politique pour la démocratie ...

Corentin Cadiou
Dernière édition le 21/03/2010 à 00h10

Geek inside le 14/09/2008 à 22h34

Ah, ça fait du bien par là où ça passe quand même =]

Comme beaucoup le feront remarquer (par beaucoup je compte mon œil droit et le gauche), le site paraît terminé, pour peu que tu sois avec Firefox ( http://www.mozilla-europe.org/fr/firefox ) , Konqueror, Chrome, Safari ou Opéra (voir même Iceweasel :barbare:) ! Cependant, je jette une pierre (une seule je suis gentil) à tous les Internet-Explorer-Users. Eh oui, mon site est moche sur ce dernier programme, je le sais, s'pas ma faute t'as qu'à télécharger Firefox (tu sais le joli bouton tout en bas avec marqué "Firefox", si, si, tu peux cliquer dessus !).

Je mets juste une liste TD (To Do), afin de savoir ce qui me reste à faire sur ce site (qui a dit merdique ?!) :
- Refaire la partie Galeries photo, afin de les classer par ordre alpabétique, voir même chronologique ! Là, c'est un peu la jungle dans l'organisation comme tu peux le remarquer Lafayette (dscf2054.jpg est par exemple classé entre dscf1466.jpg et dscf1467.jpg, on me l'accordera "Y'a une couille dans le sablé"

- Créer une partie "Geek inside" si je suis assez motivé ... Certains diront : "Késako ?!" Let me explain :
* * mettre en lignes mes coups de gueules ... autant geek (passionné d'informatique), que politique, etc ... c'est le coin troll / polémique
* * parler de moi, mais cette fois ci, ce que je penses, pas ce que je vis
* * pleins de choses qui intéresseront encore moins de personnes que le reste du site !

- Enfin rendre la partie 'Ton avis' ... remplie d'autre chose que du message "Je suis vide désolé"
* * avec l'apparition de "tes suggestions"
* * tes remarques
* * tes critiques
* * tes (pourquoi y'a plus personne ?!)

- Mais aussi, comme je vous aimes tous, je vais essayer de vous ajouter la possibilité de "LaChé dé KomZZ !" le but étant d'arriver au concept "Cause Toujours", le concept actuel étant "Ferme ta Gueule" (démocratie / dictature)

- Et puis, moins intéressant : la refonte du site, niveau fonctionnement, pour supprimer des erreurs de débutant (c'est moi) et permettre un maximum de flexibilité, l'apparition d'un design second (genre rustique), et puis le remplissage du site (là ça fait mal !)

Et puis comme je suis gentil ces derniers temps, je vais te gratifier d'une page spécial "deezer et jiwa" pour écouter de la musique, de la vraie, pas des sons ce casseroles comme à la radio =] (à ajouter à "Geek Inside" =])

PS : tu remarqueras le joli bug en bas, là où y'a marqué "Page générée en X secondes", parfois, le résultat est de -36s =]
Dernière édition le 14/09/2008 à 22h46

This is the end , ... le 14/09/2008 à 20h33

Is this the End ? My Only Friend, The End ?! I'll never look into your eyes again ?!
Bah non ...
Petit topo du week-end !
Comme tous ceux qui le savent "should know it", je vais sur mes 16ans, il me reste encore deux jours d'enfance à vrai dire. Conclu : j'ai invité tous ceux qui comptaient le plus pour moi. Certains ont accepté, d'autres décliné cette invitation. Il faut savoir qu'en tant que fête organisée par moi-même, c'était le bordel ! Chambre pas rangée, certains ne savaient pas pourquoi je les invitais, etc ... bref le bordel comme d'hab.
Certains se diront, quelle soirée pourrie ! Et pourtant, dieu sait que l'improvisation m'a quasiment toujours réussie, aujourd'hui en est la preuve, c'était une soirée super super (over, méga, giga, tera et peta en tout genre) géniale =] (du moins pour moi). Bien entendu comme on savait pas que c'était mon anniv, certains n'ont rien ramené !
Ah mais que dis-je ?! Ils ont ramenés l'essentiel, c'est-à-dire eux =]
J'ai quand même eu le droit à :
- une balle de basketball (la précédente étant morte à cause une utilisation trop fréquente dans le lycée, exploit dont les participants sont surtout greg et moi :] )
- un jeu de Game Cube auquel je n'avais jamais joué (ça commençait à devenir dur les jeux que je connaissais pas ^^), un James Bond pour l'occasion
- de quoi me faire grossir (bonbons, merci joey)
- DEATH MAGNETIC ! Le nouvel album de Metallica (merci Lolo, Gagou et Ben) !
- de quoi me faire beau (une super chemise de mon fréro que j'aime et de Stéphanie)
- 60€

Bref, super soirée, rien à redire, sauf que ma connerie m'a coûté la présence de Gaëlle ^^, de même, Célia et Amandine ont manqué à l'appel pendant la nuit, l'une étant rentrée à 23h, l'autre à 1h du mat' !

C'est ainsi que je termines cette brève news et comme tous les invités s'accorderont à dire : j'aime pas le sucre candi !
A tchao bonsoir =]

NB : j'ai pas encore trouvé de curly partout ?!

THE MARINE !
Dernière édition le 14/09/2008 à 20h40

Valid XHTML 1.1 Valide CSS Sponsorisé par MySQL Sponsorisé par PHP Adoptez Firefox Adoptez Ubuntu
Page générée en 125.22ms. Code source libre